VILLON

André Layus, seul en scène

 

La vertu de ce spectacle est de nous faire entendre avec humour une langue pleine de saveurs et de rythme, qui nous parle d’amour, de révolte.


Deux personnages se répondent sur la scène : François Villon, le poète né à Paris en 1431, et Héraclès, un  personnage totalement contemporain qui sera notre guide et relais entre Villon et le public.


Un seul en scène interprété par André Layus et mis en scène par David Gauchard,

(Direction d'acteur Véronique Durupt). .


Une production  Compagnie Version 14.

Un


Réservations : http://www.billetreduc.com/141652/evt.htm?nr=1

d’après La ballade des pendus

Mercredi 1er Juillet et Jeudi 2 juillet 2015 à 21h00

L’auteur et l’interprète :


Né à Paris en 1431, François Villon traverse son époque en tournant autour du gibet pour nous entraîner sur des chemins plein de rebondissements. Maître ès arts fortement indigné face à la nouvelle classe bourgeoise en marge de laquelle il vit, ce gibier de potence crie sans équivoque sa révolte.


A la limite de la conférence décalée, ce solo théâtral donne aux mots de Villon toute leur pertinence et leur intemporalité.


André Layus y interprète un personnage bonimenteur choisi bien malgré lui par le fantôme du poète pour colporter son œuvre dans cette langue goûtée, mouvante, toute en chair et riche en nuances, alchimie du latin et de dialectes variés. Il nous raconte ses entrevues avec l’âme du poète, ce coquillard rebelle, brigand, flambeur et amoureux transi.


André Layus, comédien, débute en 1992, sa formation théâtrale à Paris avec les auteurs classiques. Arrivé en Bretagne, il participe à des créations régionales sur des auteurs plus contemporains (Bernard Chartreux avec le Théâtre du Vestiaire, Joël Jouanneau avec Dokan Théâtre ou encore Alfred Jarry avec Le Théâtre de L’échappée).


Il connaît et apprécie le canal St Martin. Il y vit d’ailleurs depuis plusieurs années et en tant que voisin et ami de La Plomberie, il était normal de l’accueillir chez nous.